->

Retour sommaire

La Comtesse de Segur

L'ŒUVRE DE LA COMTESSE DE SEGUR

 Si l'on met à part La Santé des Enfants et les "livres religieux " (Livre de Messe des Petits Enfants, La Bible d'une Grand-mère, L'Evangile d'une Grand'Mère, Les Actes des Apôtres), la Comtesse de Ségur aura écrit vingt livres, vingt récits : autant qu'elle a eu de petits-enfants.

Ce sont, dans l'ordre de leur publication :

 

Nouveaux Contes de Fées (1857) : dédicacé à Camille et Madeleine de Malaret, filles de Nathalie de Ségur et de Paul de Malaret.

Les Petites Filles Modèles (1858) : pas de dédicace, mais une préface où la Comtesse de Ségur dit "mes Petites Filles Modèles ne sont pas une création …ce sont des portraits… ". Il s'agit bien sûr de Camille et Madeleine de Malaret.

Les Malheurs de Sophie (1858) : dédicacé à Elisabeth Fresneau, fille d'Henriette de Ségur et d'Armand Fresneau.

Les Vacances (1859) : dédicacé à Jacques de Pitray, fils d'Olga de Ségur et d'Emile de Pitray.

Les Mémoires d'un Ane (1860) : dédicace signée "Cadichon " à Henri de Ségur, fils d'Anatole et de Cécile Cuvelier.

Pauvre Blaise (1862) : dédicacé à Pierre de Ségur, fils d'Anatole et de Cécile Cuvelier.

La Sœur de Gribouille (1862) : dédicacé à Valentine de Ségur-Lamoignon, fille d'Edgar et de Marie de Reiset.

Les Bons Enfants (1862) : dédicacé aux seize de ses vingt petits-enfants qui existaient alors.

Les Deux Nigauds (1862) : dédicacé à Armand Fresneau, fils d'Henriette de Ségur et d'Armand Fresneau.

L'Auberge de l'Ange Gardien (1863) : dédicacé à Louis et Gaston de Malaret, fils de Nathalie de Ségur et de Paul de Malaret.

Le Général Dourakine (1863) : dédicacé à Jeanne de Pitray, fille d'Olga de Ségur et d'Emile de Pitray.

François le Bossu (1864) : dédicacé à Camille de Malaret, fille de Nathalie de Ségur et de Paul de Malaret.

Comédies et Proverbes (1865) : dédicacé à Henriette Fresneau, fille d'Henriette de Ségur et d'Armand Fresneau.

Un Bon Petit Diable (1865) : dédicacé à Madeleine de Malaret, fille de Nathalie de Ségur et Paul de Malaret.

Jean qui Grogne et Jean qui Rit (1865) : dédicacé à Marie-Thérèse de Ségur, fille d'Anatole et de Cécile Cuvelier.

La Fortune de Gaspard (1866) : dédicacé à Paul de Pitray, fils d'Olga de Ségur et d'Emile de Pitray.

Quel Amour d'Enfant ! (1866) : dédicacé à Louis de Ségur-Lamoignon, fils d'Edgar et de Marie de Reiset.

Le Mauvais Génie (1867) : pas de dédicace.

Diloy le Chemineau (1868) : dédicacé à François de Pitray.

Après la Pluie le Beau Temps (1871) : pas de dédicace.

 

 

Un certain nombre d'oeuvres peuvent aussi être téléchargées gratuitement à partir de la Bibliothèque électronique du Québec

CLIQUEZ ICI

 

 

 

Couverture de l'édition originale de Les Bons Enfants (1863)

(Collection privée)